Signes de l’AVC

Partager email Courriel
Imprimer

L’AVC est une urgence médicale. Sachez reconnaître les signes d’un AVC et agissez VITE.

Si vous présentez n’importe lequel de ces signes ou si vous en êtes témoin chez une personne, composez immédiatement le 9-1-1 ou votre numéro local des services d’urgence. Agir rapidement peut améliorer les chances de survie et de rétablissement.

Ne conduisez pas votre véhicule pour vous rendre à l’hôpital ou pour transporter une personne qui a subi un AVC. L’ambulance vous emmènera à l’hôpital le plus proche offrant les meilleurs soins en cas d’AVC.

Ce à quoi vous devez vous attendre à l’hôpital
Les ambulanciers vous transportent jusqu’à l’hôpital le plus proche offrant un programme spécialisé de soins de l’AVC. Il est possible qu’ils communiquent avec l’hôpital avant votre arrivée afin que le personnel soit préparé à vous prendre en charge.

Vous recevrez des soins médicaux rapidement après votre arrivée. Sinon, parlez-en au personnel du service d’urgence.

Soyez le plus précis possible quant à vos antécédents médicaux et à toute affection dont vous avez souffert, s’il y a lieu. Il est utile de savoir à quelle heure exactement les premiers signes se sont manifestés. 

Une imagerie du cerveau sera effectuée peu après votre arrivée, afin de déterminer quel type d’AVC vous avez subi. Si l’AVC a été causé par un caillot sanguin, le médicament appelé t-PA est parfois bénéfique. Il permet de déboucher des artères obstruées, ce qui réduit la sévérité de l’AVC, et vous aide à vous rétablir le plus possible. Le t-PA doit être administré le plus rapidement possible, soit dans les quatre heures et demie qui suivent la survenue des symptômes.

Ce à quoi ressemble un AVC
La première fois que Stacey Yepes a subi un AVC, elle s’est immédiatement rendue aux urgences. Comme elle n’avait pas de symptômes observables et qu’elle était en bonne santé, les médecins ont pensé qu’il s’agissait de stress. Au cours des jours suivants, elle a subi deux autres AVC. La troisième fois, lorsqu’elle a senti que le côté gauche de son corps s’engourdir, elle a utilisé son téléphone cellulaire pour se filmer, afin que les médecins puissent voir exactement ce qui lui était arrivé.

Ce que vous devez savoir sur l’ischémie cérébrale transitoire (ICT), ou
« mini-AVC »
L’ischémie cérébrale transitoire (ICT), ou « mini-AVC », se produit lorsqu’un caillot sanguin interrompt la circulation sanguine vers le cerveau pendant une courte période de temps. L’ICT est une urgence médicale. Composez immédiatement le 9-1-1 ou votre numéro local des services d’urgence. Si vous n’êtes pas hospitalisé, demandez à quel moment vous aurez une consultation dans un centre spécialisé de soins de l’AVC et quelles sont les mesures à prendre s’il y a lieu.

Tout le monde doit connaître les signes de l’AVC.

Vous ne savez pas qui dans votre entourage (parent, ami, ou vous-même) pourrait présenter ces signes. Ce serait alors à vous d’agir. Aidez votre entourage à mieux connaître les signes de l’AVC. Imprimez cette page, et affichez-la sur votre réfrigérateur ou au travail.


En savoir plus à ce sujet :

Apprenez quels sont les facteurs de risque et la manière de prévenir les AVC. 

Connaissez-vous les signes? PARTICIPEZ AU JEU-QUESTIONNAIRE

Découvrez les plus récentes données probantes qui favorisent l’excellence des soins de l’AVC : site Web des Recommandations canadiennes pour les pratiques optimales de soins de l’AVC.



comments powered by Disqus