Partager email Courriel

Les personnes cardiaques devraient-elles pelleter  

Bien que l’activité physique sous toutes ses formes soit souhaitable et nous protège contre les maladies du cœur, un exercice soudain et exigeant comme pelleter de la neige lourde peut constituer un effort trop grand pour la personne atteinte d’une maladie du cœur.

Informations générales
Un exercice vigoureux et une température froide causent tous deux, individuellement, une élévation de la tension artérielle, une accélération du rythme cardiaque et une hausse de la concentration sanguine de fibrinogène, une protéine qui intervient dans la coagulation du sang. Tous ces facteurs contribuent à augmenter le risque de crise cardiaque. Le risque devient encore plus important lorsqu’un exercice vigoureux est fait par temps froid, par exemple pelleter de la neige dans des conditions météorologiques difficiles. Un effort physique intense au froid peut provoquer une douleur à la poitrine (angine), voire une crise cardiaque.

Constatations
Une activité physique exigeante commencée abruptement peut forcer le cœur. Lorsque le cœur bat plus vite pour répondre à un effort intense, les vaisseaux sanguins eux-mêmes changent de forme. Des études ont révélé que, chez la plupart des personnes qui sont décédées en pelletant de la neige ou en faisant une autre activité physique exigeante, il y a eu une rupture de la plaque à l’intérieur des vaisseaux sanguins. Cette rupture peut être due à une élévation de la tension artérielle ou à un changement du tonus vasculaire associé à l’effort physique.

Les recherches ont aussi révélé que le nombre de problèmes cardiaques aigus augmente lorsqu’il y a une chute importante de la température extérieure ou que la pression atmosphérique atteint des valeurs extrêmes. Une étude a rapporté qu’une baisse de température de dix degrés s’est traduite en une hausse de 38 % du risque de récidive de crise cardiaque.

Recommandations
La Fondation des maladies du cœur recommande aux Canadiens et Canadiennes de consulter leur médecin avant de pelleter de la neige s’ils ont une maladie du cœur ou des vaisseaux sanguins connue (ou ont subi un accident vasculaire cérébral), des antécédents de chirurgie cardiaque ou une hypertension artérielle non contrôlée. Ils devraient pelleter seulement après avoir obtenu l’accord du médecin.

En outre, la Fondation recommande aux personnes qui sont exposées à un risque accru d’événement cardiaque à cause de divers facteurs – mode de vie sédentaire, tabagisme, diabète, embonpoint, taux élevés de cholestérol sanguin – d’être prudentes lorsqu’elles pelletent.

Si ces personnes décident de pelleter leur entrée, la Fondation leur conseille de faire preuve de modération et de se reposer souvent.

Pour la plupart des gens, une activité physique régulière d’intensité modérée peut réduire le risque de maladie du cœur et d’accident vasculaire cérébral. Le pelletage peut être intégré à l’horaire régulier d’hiver, dans la mesure où la personne observe certaines règles et utilise son bon sens.

Voici une liste des comportements à adopter et à éviter, préparée par la Fondation des maladies du cœur.

Comportements à adopter

  • Prenez le temps de faire des exercices de réchauffement pour permettre à votre corps de s’habituer à un effort exigeant au froid.
  • Reposez-vous souvent pour éviter de trop vous fatiguer. L’effort requis pour soulever de la neige lourde fait grimper davantage la tension artérielle qu’un exercice aérobique tel que la marche.
  • Transformez le pelletage en activité de groupe. Demandez à tous les membres de la famille d’y participer.
  • Écoutez votre corps. Arrêtez de pelleter en présence de tout symptôme suspect apparaissant soudainement, soit un essoufflement, un malaise à la poitrine, une sensation de tête légère, des nausées, des étourdissements ou un mal de tête intense.
  • Portez des vêtements appropriés, en plusieurs couches; vous pourrez en enlever une couche si vous avez trop chaud.
  • Soyez prévoyant. Si une chute de neige importante est prévue, accordez-vous assez de temps pour enlever la neige sans avoir à vous presser.

Comportements à éviter

  • Ne continuez pas à pelleter juste pour dégager l’entrée rapidement. Si vous êtes fatigué, arrêtez.
  • Ne faites pas de pelletage ni aucune autre activité physique exigeante tout de suite après le repas. La digestion constitue déjà un travail suffisant, et toute activité intense additionnelle pourrait demander un effort trop grand à votre cœur.
  • Ne vous penchez pas pour ramasser la neige; pliez vos genoux pour éviter de vous faire mal au dos.